Skip to content

of domestication au culte in Egypt


Les chats ont eu une place de choix dans l’Egypte vintage, venérés, choyés, admired. Voici tout ce qu’il faut savoir sur la domestication du chat et son culte en Egypte.

After millennia, the historical past of chats is in our palms. Mais comme dans toutes les relations, il ya eu des hauts et des bas: à travers le temps, les chats ont été adulés et persécutés, choyés et méprisés, aimés et haïs. Aujourd’hui, le chat s’installe dans de nombreux foyers. Mais à quand hint the domestication of ce félin? Pourquoi était-il un objet de culte throughout the Egyptian vintage? Retraçons l’histoire du chat !

Premières « domestications » du chat

Depuis 2004, et des fouilles opérées par l’archéozoologue Jean-Denis Vigne à Chypre, nous savons que the chat is “domestiqué” after au moins 9,500 years. Mais cette “domestication” ne s’est pas faite en une seule fois. Elle a connu plusieurs vagues, qui se sont étendues sur des millénaires, et en plusieurs endroits du globe.

Des chercheurs ont analysé l’DNA of plus de deux cents chats, dans des dépouilles courting from 9,000 years in the past à aujourd’hui. Parmi ces restes, on trouvait des chats roumains de l’Antiquité, des momies de chats égyptiens ou des spécimens contemporains de chats sauvages africains. Selon leur étude, les chats «domestiques» ne descendent pas du chat sauvage européen (Felis silvestris silvestris), mais du chat sauvage d’Afrique (Felis silvestris lybica), an animal discovered encore in Afrique du Nord et au sud de l’Asie Mineure.

The chercheurs peuvent decide the evolution of the “domestication” from an index: the gene qui code les taches n’exist que chez le chat “domestique”. Le pelage du chat sauvage est, quant à lui, completely tigre. Quite the opposite, contrairement au chien, the «domestication» du chat n’a pas vraiment eu d’affect sur son apparence avant le XIXe siècle, époque à laquelle l’homme a commencé à l’élever et à en sélectionner certains pour créer des races (Egyptian Mau, Turkish Angora, Persan…).

Les ancêtres égyptiens du chat

The primary ancestors of the chat are scattered from the Asia du Sud-Ouest to l’Europe, already over 9,000 years. Ils ont commenced à rôder autour des villages du Croissant fertile (which covers a partie de l’Égypte, d’Israël, du Liban, de la Syrie et de l’Iraq), où ils ont établi leurs quartiers auprès des hommes, dans une relation worthwhile aux deux events.

Named representations of the Egyptian vintage, prouvent that the chats are current auprès de l’homme dans all of the moments of sa vie, et seulement comme chasseurs de rongeurs. Sur les parois des tombes thébaines, on peut voir des chats couchés sous le siège de leur maître, rongeant un os ou dégustant un poisson. A peinte scène sur la tombe de Nebamon represents a chat chassant avec son maître. L’animal va quer les canards sauvages caches dans les roseaux au bord du Nil, that are humain peut ensuite abattre avec une sorte de boomerang (ça aussi, on l’a laissé aux chiens ensuite). An inscription signifies that the roi thébain Mentouhotep II a chat pour favori, une autre démontre que la reine Tiyi, l’épouse d’Aménophis III, chérissait un chat et fin, la chatte du prince Thoutmosis a eu droit à un magnifique sarcophage pour funeral ses. Au IVe siècle av. J.-C., the necropolises of chats are répandent, et de très nombreuses momies sont ensevelies.

Le culte du chat in Egypt

Les chats étaient vénérés par les Égyptiens sous les traits de deux divinities, l’une lunaire, l’autre solaire. Cette dualité était liée à leur capacité à voir de nuit comme de jour.

Bastet, la chatte sacrée, est une déesse benéfique et amicale, que incarne the chaleur qui féconde. Également déesse lunaire, elle preside aux naissances, favor les accouchements heureux et shield the household. The religion of ladies and maternal conduct are sans doute à l’origine de ce culte. Bastet, d’abord représentée sous la forma d’une lionne, I took the looks of a chat from 1500 BC. J.-C. environ : le chat devient son animal sacré. Des chats étaient éleves dans son temple de la à Bubastis, situé dans le delta du Nil (un lieu connu aujourd’hui sous le nom de Inform Basta) et leur conduct était soigneusement observé et interpreted par les prêtres qui y lisaient des indicators envoyés par say it

Le chat aussi été associé à Râ, le dieu-soleil, dont l’un des noms était le Grand-Matou. Grands chasseurs de serpents, les chats doivent sans doute à cette capacité d’avoir été associés à Râ. En effet, dans ce culte, ils étaient represented Levante de grands couteaux contre des serpents, symbolizing ainsi le fight du jour qui se lève contra la nuit. Plus late, Râ est associé au dieu Amon : dans son temple, à Héliopolis, on elevait des chats sacrés. Toutefois, ils ont payé un lourd tribut à ce culte: six necropoles of sacrificial chats Ont été de nombrees in Egypt, the place an important is positioned within the sanctuary of Bastet.

thumbnail
Statue of the Egyptian déesse Bastet. Corey Ford/Getty

Le chat grew to become a member of the household in Egypt

Le chat occupait une place de choix dans les maisons égyptiennes. From 1,500 av. J.-C.on the trouvait dans les demeures nobles, puis dans les foyers plus modestes. Grâce à ses liens avec la déesse Bastet, le chat était considéré comme un animal sacré et in tuer un était un crime sévèrement puni. However, a Roman voyageur was violently injured by the foul for avoir, unintentionally inflicting the dying of a chat.

Lorsqu’un chat mourait de maladie ou de vieillesse, toute la maisonnée entrait dans a interval of deuil et se rasait les sourcils par respect pour l’animal defunt. Le mort était ensuite embarrassed, d’une manière très semblable à celle des humains. Une fois tous les soins d’embaumement accomplis, la famille endeeuillée offrait le petit corps à la déesse Bastet à Bubastis, ou le faisait bury dans un cimetière de chats. Tous les ans, à la fin du mois d’Avril, des milliers d’humains quittaient leur maison et descendaient le Nil pour participaper au grand pèlerinage annuel à Bubastis.



Source link

Leave a Reply

Your email address will not be published.